Une journée Défense et Citoyenneté décentralisée à Civray

Cette année, pour la première fois, une journée "Défense et citoyenneté" a eu lieu à Civray, aux Terres Rouges, pour les deux lycées. Cette journée concernait 44 jeunes qui ne se sont donc pas déplacés à Poitiers pour recevoir leur certificat de participation, sésame indispensable pour le permis de conduire et bien d'autres démarches.

Journée Défense et Citoyenneté Journée Défense et Citoyenneté

Après les animations de la Défense et les tests, notamment de français, la brigade de la gendarmerie de Civray et le centre d'information et recrutement des forces armées de la marine ont assuré les animations autour de la sécurité civile et les carrières dans la gendarmerie et la marine nationale. Le module secourisme est apparu inopportun, car tous les élèves possèdent déjà le brevet.On a salué le 100% de réussite aux tests d'apprentissages de bases. Les résultats sont transmis à l'éducation nationale.

Avant de partir, les jeunes ont répondu à un questionnaire de satisfaction par l'intermédiaire d'un boîtier électronique. Le proviseur Pascal Maillou, accompagné par Dominique Grammagnat proviseur adjoint du lycée A Theuriet et Catherine Breard proviseure adjointe des Terres Rouges s'est félicité d'une décentralisation appréciée par tous". (article Nouvelle République - Centre Presse du 20/04/2015).

 

Discours du proviseur "Journée Défense et Citoyenneté au Lycée"

 Discours du Proviseur M. Pascal Maillou

 

 Mesdames, Messieurs, chers lycéens.

 

Les événements de janvier en France, en clair les attentats terroristes qui ont mis à mal notre pays, nous rappellent que la République et la démocratie ne vont pas de soi et qu’il faut transmettre nos valeurs républicaines, de génération en génération, année après année, à l’école comme dans d’autres occasions de la vie. L’école ne peut pas tout, mais elle a l’ardente obligation de transmettre à nos jeunes le « virus » du vivre ensemble, c’est à dire  tolérance et respect de l’autre, mais dans le cadre républicain qui évite tout communautarisme.

 

Dans l’espace public on ne peut pas tout accepter au nom de la tolérance. A l’école ce n’est ni la liberté individuelle qui doit triompher ni l’interdiction générale. Vivre ensemble c’est toujours l’art du compromis, l’art de limiter son expression en respect de celle de l’autre. D’ailleurs limiter son expression, c’est pourvoir aussi s’ouvrir à l’expression des autres, et de ces échanges, tout homme, toute femme en sort grandit.

 

Être citoyen, c’est bénéficier de droits, notamment à 18 ans celui de voter ou de passer contrat. Mais 18 ans c’est aussi des devoirs envers le pays qui a fourni l’école gratuite, la santé quasi gratuite et la sécurité, droit essentiel à tout humain, sans lequel il ne peut exprimer aucune liberté.

 

Je suis fier en tant que proviseur d’avoir accueilli aujourd’hui une Journée Défense et Citoyenneté (JDC) décentralisée sur Civray qui a accueilli 44 jeunes de 17 ans de nos deux lycées qui ont reçu pendant une journée des informations sur notre pays, sur la citoyenneté française. En deux semaines nous aurons vécu 3 beaux moments liés aux valeurs de notre République : les « Assises locales de mobilisation pour les valeurs de la République » qui ont eu lieu à Theuriet mardi dernier, la JDC à Terres Rouges aujourd’hui et le Rallye Citoyen mercredi prochain à Poitiers, comme tous les ans avec des équipes de Theuriet avec le bus de Terres rouges !

 

Et je sais aussi que nos deux lycées réfléchissent et préparent plusieurs actions pédagogiques autour de la laïcité, conformément aux souhaits ministériels et académiques.

 

Tout ceci montre qu’en ruralité, on peut être aussi sensibles qu’en ville sur les valeurs républicaines, fermes sur notre volonté éducative de former de futurs citoyens à la fois avec l’esprit critique, à la fois reconnaissants du bien fondé de la République.
Je remercie enfin nos invités d’un jour (issus des armées) d’avoir pensé à Civray pour cette JDC décentralisée et tous les personnels de Terres Rouges pour le très bon déroulement de cette journée. Enfin je voudrais saluer les deux proviseurs à mes côtés qui ont monté cette journée réussie à tous points de vue.

 

Merci à tous.